passage
Crédit photo : Cornelia Konrads / www.cokonrads.de

 

Depuis les temps anciens, l’Homme rêve d’enclore dans un même espace de paix l’ensemble de ses biens et productions.

En cela, il trouve dans son jardin comme dans son corps les mêmes nécessités d’ordonnance.

Pierrot8

 

 

Au sein du premier, il lui faudra entretenir une parcelle afin que les végétaux qu’il y cultive croissent en parfaite synergie avec les lois naturelles.

Au dehors, c’est le désordre, les angoisses de l’illimité, l’incontrôlable : la jungle.

Pour le second, il s’agira d’y ordonner les différents plans physiques, émotionnels, mentaux et spirituels qui le constituent.

En dedans, c’est le monde intérieur, serti d’une clôture, une frontière, un épiderme.

 

 

Jardin1

 

 

Cultiver un art de vivre, un état d’esprit, et une qualité d’Etre impliquent la même persévérance et la même assiduité que celles réclamées au jardinier pour l’agencement de son enclos végétal.

 

Ces similarités d’exigences, autant sur le maintien structurel que sur la recherche de vitalité, témoignent de l’indispensable discipline à mettre en œuvre pour s’harmoniser avec les énergies cosmiques.

 

Pierrot Arbre

 

Jardiner et pratiquer son yoga s’associent comme une seule et même promesse, celle de pouvoir établir, au fil de la pratique, un équilibre fonctionnel stable, et induire un épanouissement complet de notre champ de conscience.

Ne dit-on pas que l’on « se vide la tête » dans son jardin, que l’on se débarrasse sur le tapis de yoga des tensions qui nous réduisent et nous amoindrissent?

C’est en inversant le sens de notre attention, habituellement orienté sur le monde extérieur qui nous entoure, vers le Soi, que l’on entre dans un nouvel espace, intime, dont la profondeur nous est  bien souvent méconnue.

Fâcheusement, les questions d’intimité génèrent bien des pudeurs, bien des blocages et renoncements, dussent-ils ne concerner que notre seule personne.

Or, au jardin comme sur le tapis, il nous est demandé d’amoindrir la résistance à ressentir, pour retrouver la spontanéité d’une observation humble, ouvrant sur un recueillement salutaire, avec l’élégance de la simplicité.

 

 

Ile1Siège d’un ressourcement providentiel, l’exploration de cet Espace clos (Jardin-Corps), alimentée par de lumineuses respirations, développera très certainement de la capacité énergétique.

Une fois le calme et la sérénité établis, la juste assimilation de nos expériences s’en trouvera facilitée, affranchie des sédiments mentaux accumulés par nos vécus.

 

La pratique du yoga offre l’instrumentation nécessaire à l’entretien de notre Jardin Intérieur.

 

Garden Yoga propose de susciter un élan mobilisateur vers cette mise en pratique, ainsi qu’un accompagnement afin que ce premier mouvement se pérennise en un chemin de maturation.

Chemin1