Garde – En – Yoga

Un garde désigne de manière générique une personne ayant une activité de surveillance et de protection d’un lieu, de personnes, de matériels, de valeurs…C’est une synonyme de gardien, de surveillant, de sentinelle.

Sentinelle, dont l’étymologie est empruntée à l’italien ‘sentinella’, de sentir : sentir, entendre, capter.

La Garde, ou monter la garde, est un état de vigilance, nécessitant d’être pleinement conscient, attentif, à l’affût.

Yoga

Les linguistes rapprochent la racine sanskrite « YUJ » à celle de ‘joug’, pièce de bois permettant d’atteler des animaux de trait en exploitant au mieux leur force de traction. Yoga signifie « Lier, Relier, Unir ».

Le Yogi s’applique à joindre, lier, unir le Corps et l’Esprit, par le Souffle.

Unifier l’Etre humain à ses trois dimensions.

  • se relier au Soi
  • se relier au monde, autour de soi
  • se relier à la Source de Vie

Le Yoga est le moyen d’ accentuer un état de Conscience: Etre là, en Présence.

Navigation Sensorielle

Le Principe de base de la navigation sensorielle est de « Laisser Etre, plutôt que de vouloir Faire ».

En procédant à une invasion à l’intérieur de soi, contraire de « l’exvasion » de nos sens vers de le monde extérieur, la pratique de l’attention centripète vise à inverser le sens de fonctionnement de nos organes sensoriels, en activant le regard intérieur.

Mettre fin au vagabondage de l’esprit, aux tourbillons de pensées.

S’enfouir dans l’Espace entre deux pensées, concentrer son regard dans la noirceur de la Nuit intérieur.

La première stratégie est d’agrandir l’Espace: Kha en sanskrit.

SuKha: Espace libre, ouvert: à donner le mot Sucre, Sucré, Suave.

DuKha: Espace fermé, bloqué: souffrance.

Nous nommerons cette stratégie La Traque, activité centrale d’un pisteur d’Energie. La Traque réclame un engagement totale, tant elle est difficile, car elle concerne des aspects de soi que l’on ne veut habituellement pas voir.

Cela consiste essentiellement à identifier les obstructions et les obstacles, ainsi que les routines et imprégnations inconscientes, sédiments du vécu, liés à nos expériences et conditionnements.

Traquer, observer, porter un regard sur ce qui nous obscurcit, sans évaluation,  y mettre de la Lumière, comme on ouvre une maison de vacances, volets après volets, fenêtres après fenêtres, pour aérer les pièces, changer d’air, ouvrir l’espace de son Temple, son Corps, sa Maison.

A-tension: vous devez « ne pas faire ». Laisser Etre. Observer les sensations et les ressentis. « NoTense » disent les saddhus indiens.

Se relaxer, se défaire des tensions qui nous réduisent et nous assaillent, tensions rémanentes, souvent imaginaires.

Se recentrer, psychiquement. Observer sa respiration, la transformer en Souffle, lent, régulier, ample, rythmé.

Amoindrir la résistance à ressentir les sensations intérieurs, pour développer sa Capacité Energétique.

Seul un état de calme profond, intérieurement stable, peut activer les processus réparateurs dont nous sommes tous dépositaire.

Expirations longues pour vider le trop plein bloqué.

Etat de conscience clarifié, pour visualiser la posture à son idéal, celle qui surviendrait si vous étiez débarrassé de toute tension, puis vous installez dedans comme si Cela était déjà là.

Cela, Principe Absolu, Respire en Vous.

Garden – Yoga

Garden, jardin en anglais, jardin intérieur, lieu clos à l’intérieur du corps, du Soi, réclamant le même souci d’ordonnance que nos jardins extérieurs.

Nous retrouvons dans le corps des analogies de constitution avec nos jardins.

A la base, la Terre, le sol, l’ancrage fait écho au premier centre énergétique Mulhadhara Chakra.

Le bassin, la pièce d’Eau, la mare, l’étang rappelle le deuxième Chakra : Swadisthana.

Le Feu que l’on fait au fond du jardin pour brûler branchages et produits taillés, lieu des combustions, des transformations, et des cuissons, révèle le parallèle avec le troisième chakra: Manipura.

Plus haut, c’est l’AIr, le Coeur, Anahata Chakra, ou le coeur du jardin, le Potager, partie du jardin pour laquelle le jardinier dépose tout son amour, détachés des fruits de l’acte, pour produire juste, en accord avec les lois de la Nature.

Suivent les voies de circulation, celles des animaux, souterraines (taupes), terrestres (quadru et bipèdes), aériennes (oiseaux et pollen), et les voix de communication avec tous les chants du Vivant: c’est la symbolique de Vishuddi Chakra, et son Ether, solvant de toute la matière.

Enfin, le kiosque d’un parc, le lieu où l’on s’assoit dans un jardin pour pouvoir tout observer de ce seul point de mire, Ajna chakra, le Troisième Oeil, lieu de contrôle, de régulation, commandement mental.

Nous terminerons par Sahasrara, le chakra de l’Eveil, le lotus au mille pétales, floraison ou éclosion absolue.