Je propose de revenir aux fondamentaux d’un Yoga ancestral, global et intégratif, visant à la fusion du corps et de l’esprit, vers l’unité et la paix intérieure.

Pierrot6

Issu d’une lignée maternelle vouée au Hatha-Yoga, ma formation m’a initialement été donnée par ma mère, elle-même enseignante issue de l’Ecole Française de Yoga.

J’ai très naturellement suivi son sillage en m’inscrivant à mon tour dans cette institution pour acquérir l’indispensable outillage nécessaire à une transmission respectueuse des règles dictées par cet art séculaire.

 

Résolument convaincu des bienfaits d’une pratique matinale quotidienne, j’ai pu approfondir mon yoga auprès d’autres enseignants comme Patrick Tomatis, Philippe de Fallois, et Boris Tatsky.

 

Mon enseignement est axé sur un travail postural précis, porté par une rigoureuse attention sur notre qualité d’être, en présence. Cela aura pour principal effet d’induire des corrections du maintien et d’améliorer la fluidité de l’espace vertébral, siège de l’indispensable libre-circulation de l’énergie vitale.

 

Accompagnée d’un effort permanent sur la qualité de nos respirations, en conscience, cette pratique, avec le complet épanouissement pulmonaire qui en découle, nous libère de blocages connus, mais aussi de tensions ignorées, sous jacentes, qui nous assaillent et nous réduisent.

Le champ de conscience, ainsi affranchi de ses points de fixation, et préoccupations rémanentes, bien souvent imaginaires, s’en trouvera clarifié et pourra alors renouer avec ses propriétés multidimensionnelles.

 

Les enchainements posturaux et respiratoires seront liés par de nécessaires instants d’immobilité, providentiels, pendant lesquels soupirs et bâillements achèveront d’évacuer ce qui nous obscurcit.

Fermement établi dans cet état d’unicité, nous nous appliquerons à l’écoute de nos ressentis profonds.

 

Maitrise du souffle et verrouillages énergétiques par contraction de groupes musculaires, associés à des positions codifiées et symboliques de la main, susciteront la restauration d’une intériorité harmonieuse : retour à soi, sans jugements, avec nos propres capacités.

La frontière de nos mondes intérieurs et extérieurs perdra peu à peu de son sens, et s’effacera pour permettre l’émergence d’une force globale, sans séparation, ni division, vitalité dont nous sommes tous dépositaire, quelque soit nos conditions et états de santé.

 

Concentration et méditation, en fin de cours, permettront la levée des obstacles à notre propre réalisation, et affirmeront les acquis établis pendant la séance, en harmonie avec notre constitution holistique.